Chaudières

Vous êtes ici : SARL Lafon > Nos compétences > Granules de Bois > Chaudières

Chaudières

Chaudière à granulés bois

 Aujourd'hui, les chaudières à granulés offrent une facilité de fonctionnement comparable à celle des chaudières à fioul ou à gaz grâce à une automatisation complète (programmation de la mise en marche/arrêt, ...).

Elles sont de petite taille et le volume nécessaire au stockage des granulés est raisonnable pour une maison individuelle et comparable à une cuve à fioul.

Comme pour une chaudière au fioul, la chaudière à granulés bois est reliée à un silo (cuve) de stockage qui est approvisionné par camion souffleur.

 

La puissance des chaudières varie en fonction des besoins énergétiques.
En effet, combustible de chauffage pour les particuliers, le granulé bois est aussi un combustible intéressant pour les industriels et collectivités. Il existe des chaudières à granulés de moyenne (100 kW à 1MW) et grande puissance (1MW à 5MW).

Mode de chauffage

 Ces chaudières permettent d'assurer votre chauffage principal et certains fabricants proposent des versions eau chaude qui permettent un raccordement sur le réseau de chauffage central.

Les rendements peuvent atteindre de 80 à 90% sur des puissances installées qui commencent à moins de 10kW et vont jusqu'au MégaW. Elles disposent d'une autonomie qui peut aller jusqu'à plusieurs mois voir un an.

Le stockage et autonomie

 Il existe différents types de silos : les silos rigides en béton, bois, plastique et les silos flexibles en tissu antistatique extrêmement résistant. 

Les silos classiques peuvent stocker de 2 à 7 tonnes de granulés (respectivement 2 m3 et 11 m3). Il est généralement conseillé de prévoir un volume de stockage équivalent à sa consommation annuelle afin de limiter les frais de livraison.

Le raccordement entre la chaudière et le silo peut se faire par un système de vis d'alimentation, d'aspiration ou d'extraction. Selon le dispositif choisi, le silo se trouve à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison et plus ou moins loin de la chaudière. Il ne doit pas être à plus de 20 mètres d'un chemin accessible par le camion d'approvisionnement.

Automatisme

 Les technologies actuelles permettent à la chaudière de bénéficier d'une régulation très performante pour ne produire que la quantité d'énergie nécessaire. Elles peuvent gérer automatiquement l'ensemble de l'installation pour optimiser la répartition de la chaleur en fonction des besoins (plusieurs circuits peuvent être régulés en même temps : radiateur et plancher chauffant).


La régulation électronique de la puissance de la chaudière est effectuée grâce à un ventilateur de tirage. La présence d'une sonde thermique permet de contrôler la combustion pour atteindre de hauts rendements.
Cette combustion est régulée électroniquement par une variation de la quantité d'oxygène dans le foyer et par une alimentation en granulés elle aussi sous contrôle. Ces chaudières sont munies de capteurs qui transmettent les informations permettant de moduler les débits d'air primaire et d'air secondaire.


Le maintien de ces rendements élevés est assuré grâce aux surfaces d'échanges thermiques autonettoyantes, qui permettent aussi de réduire au maximum les opérations de maintenance.
Un système sélectif d'évacuation des cendres permet d'éliminer les cendres seulement quand la combustion du granulé est complète. Les cendres sont acheminées dans un cendrier, qui nécessitera seulement quelques interventions par an.

Entretien

 L'entretien se limite à vider le cendrier 1 fois par semaine à une fois par saison pour les plus automatisées. Comme pour toute chaudière, il faut une visite annuelle du chauffagiste dans le cadre d'un contrat de maintenance.

Télécharger le document des chaudières HARGASSNER

Installation d'une chaudière SILENE 40 kW


Chaudière à granulé SILENE 40 kW installée à Montbeton (82).